Argentine : la monarchie conjugale des Kirchner

Octobre 2007, Argentine : Le pouvoir reste en famille ! Pour la première fois en Argentine, le président sortant passe la main à son épouse élue démocratiquement. Cristina Fernández de Kirchner qui a remporté la présidentielle du 28 octobre succède aujourd’hui à son mari Néstor Kirchner, à la tête de l’Etat depuis mai 2003. Avocate et sénatrice péroniste de 54 ans, la «reine Cristina», comme l’appellent ses détracteurs, prend les commandes de l’Argentine pour quatre ans avec «le changement dans la continuité» comme slogan. L’opposition craint déjà le retour de son mari en 2011 et l’installation d’une dynastie «tournante» des Kirchner.

En savoir plus en musique ...

×