Apple, roi de l'évasion fiscale

Apple a réussi à ne payer que 1,9 % d’impôts sur ses bénéfices colossaux réalisés hors Etats-Unis. Une "optimisation" , comparée aux 2,5 % payés l’an passé et une belle victoire face au taux de 2,4 % de Google. Ce qui permet à l’entreprise d’avoir un trésor de guerre de plus de 120 milliards de dollars, dont la plupart est bien à l’abri dans des paradis fiscaux.

S'ndigner en lisant la suite ...

×