A la gauche de la gauche: pas de trêve des grèves

Le NPA et LO veulent poursuivre la mobilisation sans attendre alors que les syndicats n'ont pas fixé de nouvelle date

Les dirigeants d'extrême gauche sont clairs: pas question de relâcher la pression. Olivier Besancenot se dit favorable à une "grève générale illimitée", Arlette Laguilliers souhaite "tout de suite organiser la suite" face à "un gouvernement et un patronat qui ne veulent rien céder".  Le PCF appelle pour sa part au respect des choix syndicaux.En bon connaisseur du terrain syndical et fin tacticien, Olivier Besancenot avait anticipé et déploré la position des syndicats. Leurs huit représentants ont en effet décidé ce vendredi matin, de reporter au 30 mars leur décision sur une éventuelle nouvelle action.

Décider de la suite ...

×